super-

super-

super-
1Élément, du lat. super « au-dessus, sur » (aussi supra-, sus-).
2Préfixe de renforcement, marquant le plus haut degré ou la supériorité, servant à former de nombreux noms et adjectifs, surtout dans le domaine technique (superciment, supersonique), publicitaire (supermarché, superproduction) et des mots familiers (super-chic, super-sympa...).aussi hyper-, sur-.

super- Préfixe du latin super, au-dessus de, exprimant une supériorité dans la qualité ou le degré (supercarburant, superprofit), une supériorité hiérarchique (superpréfet) ;familièrement, indique que quelqu'un, quelque chose est exceptionnel, supérieur, extraordinaire (une supervoiture).

super-
d1./d élément, du lat. super, "au-dessus, sur" (V. aussi supra-, sus-).
d2./d Préfixe intensif servant à former des noms (supercarburant) et des adjectifs (supercarré).

⇒SUPER-, préf.
I. — [Super- a le sens de « (qui/ce qui est) supérieur, au-dessus, qui atteint le plus haut degré de ce que désigne généralement la base »; les mots constr. sont le plus souvent sans trait d'union]
A. — [Les mots constr. sont des subst.; la base est un subst.]
1. [Subst. inanimé]
a) [Inanimé concr.] V. supercarburant, supermarché, superstructure et aussi:
superalliage, super-alliage, subst. masc. Alliage réfractaire caractérisé par sa résistance mécanique aux températures élevées et sa résistance à la corrosion des gaz chauds, utilisé notamment dans la construction des moteurs à réaction (d'apr. BADER-TH. 1962). Tous les super-alliages (...) renferment de 10 à 30 % de chrome (BADER-TH. 1962).
superbombardier, super-bombardier, subst. masc. Bombardier dont les caractéristiques sont supérieures à celles des modèles du même type. Un système électronique permettra aux super-bombardiers de détecter les fusées sol-air (Paris-Match, 23 déc. 1967 ds GILB. 1980).
superbombe, subst. fém. Bombe atomique dont la puissance est de beaucoup supérieure à la première bombe atomique. Le but à atteindre était de réaliser ce que les savants, dès 1943 déjà, avaient envisagé à Los Alamos sous le nom de superbombe ou bombe à hydrogène (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 86).
supercargue, subst. masc., mar. Synon. vx de subrécargue. (Dict. XIXe et XXe s.).
superciment, subst. masc. Ciment artificiel dont la résistance mécanique est très élevée et le durcissement rapide. La fabrication du superciment est très onéreuse (...). L'emploi du superciment n'est donc justifié que pour des travaux très importants, pour lesquels les exigences constructives imposent l'adoption pour le béton de taux de travail exceptionnellement élevés (CLÉRET DE LANGAVANT, Ciments et bétons, 1953, p. 112).
supergéante, subst. fém., astron. Étoile très brillante, de faible densité mais de magnitude absolue. Betelgeuse, Antarès (supergéantes) et (...) Arcturus et Aldebaran (géantes) (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p. 41).
superjet, super jet, subst. masc., aviat. Avion à réaction aux performances supérieures à celles de la catégorie des jets. Les plus beaux Super Jets Presque tous nos vols entre l'Europe et le Royaume d'Arabie Saoudite se font en Tristar ou en Jumbo 747 (Le Point, 8 mai 1978, p. 195, col. 2).
supernova, subst. fém., astron. Nova de très forte magnitude. Une nova particulièrement brillante, une « supernova » dont l'éclat égalait celui de 100 000 novae ordinaires (Hist. gén. sc., t. 3, col. 2, 1964, p. 565).
superphosphate, subst. masc., chim. ,,Engrais phosphaté qui résulte de l'attaque du phosphate minéral, généralement naturel, par l'acide sulfurique, l'acide phosphorique ou un mélange des deux`` (Lar. agric. 1981). Risquer d'accroître, par exemple, l'acidité génésique d'un sol par des épandages de superphosphate (PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 199).
superpolyamide, subst. masc., chim. Produit chimique de synthèse obtenu par condensation d'un diacide avec un diamine [corps possédant deux fonctions amines] ou par polymérisation d'un aminoacide. (Dict. XXe s.).
b) [Inanimé abstr.]:
superbénéfice, subst. masc., fin. Bénéfice très élevé ou considéré comme excessif. Subventions, en capital ou par annuités, conditionnées par l'exécution de certaines obligations et éventuellement remboursables au moyen de superbénéfices (Univers écon. et soc., 1960, p. 22-14). En partic. Synon. de superdividende (d'apr. LAUZEL-MUSS. 1970).
superclasse, subst. fém. Dans certaines taxinomies, division supérieure à la classe. (Dict. XXe s.).
superdividende, subst. masc., fin. ,,Complément de dividende attribué aux actions, après dotation aux réserves et paiement du dividende statutaire`` (TÉZENAS 1972).
superfinition, subst. fém., industr. Finition très poussée. Les méthodes de « superfinition » mises au point dès avant la guerre et grandement perfectionnées depuis libéreront peut-être un jour l'automobiliste de la fastidieuse opération du rodage (TINARD, Automob., 1951, p. 391).
superfluidité, subst. fém., phys. État de l'hélium liquide à très basse température, quand sa viscosité s'abaisse brusquement. Deux états définis de l'hélium liquide, dont l'un l'hélium II, manifeste des propriétés de superfluidité (Hist. gén. sc., t. 3, col. 2, 1964, p. 232).
superforme, subst. fém., fam. Grande forme (v. ce mot I A 1 b ). Le grand espoir, c'est Roger Bambuck. En superforme depuis son exploit de la semaine passée où il a approché de 4/10 de seconde le record mondial du 200 m (L'Express, 7 août 1967, p. 40, col. 1).
superfractionnement, subst. masc., pétrochim. ,,Procédé de séparation très poussée des produits pétroliers par distillation fractionnée dans des colonnes à grand nombre de plateaux de barbotage`` (GDEL).
superinvolution, subst. fém., pathol. ,,Transformation anormale de l'utérus après la délivrance, aboutissant à un organe prématurément atrophié`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
superordre, subst. masc. ,,Sous-groupe taxinomique qui s'intercale entre une classe (ou une sous-classe) et un ordre`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
superparamagnétisme, subst. masc., phys. Propriété paramagnétique de corps qui possèdent un moment magnétique plusieurs milliers de fois supérieur au corps paramagnétique. (Dict. XXe s.).
superplasticité, subst. fém., phys. Qualité d'un matériau superplastique (Dict. XXe s.).
superpurgation, subst. fém., méd. ,,Purgation excessive avec irritation intestinale`` (VILLEMIN 1975).
supersynthèse, subst. fém., radioastron. Technique permettant de dresser la carte d'une radio-source à l'aide de mesures interférométriques. (Dict. XXe s.).
2. [Subst. animé]
a) [La base est un n. d'animé]:
superchampion, -onne, subst. Champion, championne qui a de nombreuses victoires. Certains seront sans doute choqués d'apprendre que notre personnalité est en grande partie déterminée dès la conception. Ce qui signifie que, dès le départ, tout le monde n'a pas la possibilité de devenir un superchampion (Rolling Stone, 9 mars-11 avr. 1988, p. 82, col. 1).
superhéros, super-héros, subst. masc. Héros de bande dessinée, aux pouvoirs surhumains. Dans « Moi Supermann » (pièce de théâtre) le héros est bien entendu du super-héros (Femmes d'aujourd'hui, 30 oct. 1968 ds GILB. 1980).
superpréfet, super-préfet, subst. masc., admin. Inspecteur général de l'Administration en mission extraordinaire (IGAME). Certaines circonstances ont donné naissance à des fonctions de « super-préfet » qui, préalablement à la notion de préfet de région économique (...), ont revêtu un caractère institutionnel (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 301).
superwelter, super-welter, subst. masc., boxe. Catégorie de boxeurs amateurs pesant entre 67 et 71 kg; p. méton., boxeur de cette catégorie. Cette rencontre a été conclue au poids de 71,500 kg, c'est-à-dire, une livre au-dessus de la limite des super-welters (Le Figaro, 22 déc. 1966 ds GILB. 1980).
b) [La base désigne une collectivité]:
supergrand, super-grand, subst. masc., lang. des médias. 1. L'une des grandes puissances qui dominent le monde, États-Unis d'Amérique ou Union Soviétique (parfois la Chine). Synon. superpuissance (infra). Pour la première fois dans l'histoire de la guerre froide et dans l'histoire tout court, les deux Super-Grands ont réussi à s'entendre (Le Monde, 28 mai 1972 ds GILB. 1980). 2. Entreprise de très grande dimension. Les deux journaux britanniques les plus touchés par le recul général des tirages sont les deux « super-grands » des journaux populaires: le « Daily Express » et le « Daily Mirror » (Le Monde, 6 avr. 1969 ds GILB. 1980).
superpuissance, super-puissance, subst. fém., lang. des médias. Synon. de supergrand (supra au sens 1). Le monde de 1976, caractérisé essentiellement par un double partage, vertical entre les deux superpuissances, horizontal entre les riches et les pauvres (Le Monde, 15 janv. 1976 ds GILB. 1980).
B. — [Les mots constr. sont des adj.]
1. [La base est un adj.] V. superfin, supersonique et aussi:
supercarré, super-carré, adj. masc., automob. [En parlant d'un moteur] Dont la course des pistons est supérieure à leur alésage (quand course et alésage sont égaux, le moteur est dit carré). Le vrombissement ouaté du nouveau moteur « super-carré », 4 cylindres en V (L'Express, Public., 26 oct. 1964 ds GILB. 1980).
supercritique , adj., phys. [En parlant d'un point de pression ou d'une température] Supérieur au point critique. Le rôle de l'eau comme minéralisateur à l'état supercritique en présence de sels alcalins (Hist. gén. sc., t. 3, col. 2, 1964, p. 493).
superfluide , adj., phys. [Surtout en parlant de l'hélium] Qui offre une fluidité supérieure à la normale. (Dict. XXe s.).
superhuit, super-huit, super-8, adj. inv., cin. [En parlant du format d'un film, d'une caméra (d'amateur)] Intermédiaire entre le huit millimètres standard et le seize millimètres. La gamme des matériels offerts aux cinéastes amateurs dans le nouveau format « super-huit » s'enrichit chaque mois (Le Monde, 8 août 1966 ds GILB. 1980). Empl. subst. masc. Du 19 au 30 décembre aura lieu à Paris le Festival mondial du super-8 (Le Point, 16 déc. 1974 ds GILB. 1980).
superléger, adj. masc., sports. [En parlant d'un boxeur] De la catégorie de poids entre 60 et 63,5 kg. Empl. subst. masc. Le championnat d'Europe des superlégers entre le Français Tex N'Kalankete et son challenger anglais Lloyd Christie aura finalement lieu ce soir à Vincennes (Télérama, 18 mai 1988, p. 148, col. 2).
superplastique , adj., technol. [En parlant d'un matériau] ,,Qui peut subir en traction un allongement très important sans apparition de striction`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
2. [Autres bases]:
supercavitant, -ante (-cavitant, du rad. de cavitation + -ant) , adj. technol. [En parlant d'un dispositif, d'un appareil] Qui produit un effet de cavitation contrôlé, accompagné d'un bon rendement. (Dict. XXe s.).
superluminique (-luminique, du lat. lumen, -inis « lumière » + -ique; sur le modèle de supersonique) , adj., astron., phys. Vitesse superluminique. Vitesse hypothétique, qui serait supérieure à celle de la lumière (Dict. XXe s.).
C. — [Les mots constr. sont des verbes]:
superfinir (d'après superfinition, supra I A 1 b), verbe trans. Donner une superfinition à quelque chose. (Dict. XXe s.).
supermécaniser, verbe trans. Mécaniser à l'extrême. Comment supermécaniser une planète sans la déshumaniser? (G. ELGOZY, Le Désordinateur, 1972 ds GILB. 1980).
II. — [Super- a le sens de « supplémentaire, de surcroît, nouveau (comme caractérisant de ce que désigne la base) »; les mots constr. sont sans trait d'union]:
superfécondation, subst. fém., physiol. ,,Fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes pendant un même cycle, mais au cours de coïts différents`` (Méd. Flamm. 1975).
superovulation, subst. fém., biol. Accroissement du nombre des ovules que peut produire simultanément un organisme femelle. En zootechnie, on utilise actuellement des traitements hormonaux appropriés pour provoquer la superovulation chez certaines femelles de mammifères domestiques (GDEL).
REM. 1. Empr. à l'angl. ou anglo-amér. (ou calques), v. supermarché, superviser, superviseur, supervision et aussi: a) Superforteresse, subst. fém. aviat. Avion de bombardement américain plus puissant que la forteresse volante, utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. L'un des avions géants pour voyages transocéaniques, le Boeing Stratocruiser, n'est-il pas la version pour passagers d'un des avions-cargos les plus économiques de l'armée de l'air américaine, le C-97, qui n'est lui-même que la version de transport militaire des Superforteresses? (ROUGERON, Aviat., 1951, p. 226). b) Superman, subst. masc. Personnage fantastique, doué de forces et de capacités extraordinaires. Superman de bandes dessinées. P. anal., fam., parfois iron. Homme supérieur, surhomme. Non, décidément, il [H. Schmidt] n'est pas tenté par la vocation de superman européen (Le Nouvel Observateur, 3 févr. 1975, p. 25, col 3). c) Superordonné, -ée, adj., ling. Qui inclut le ou les sens d'un ou de plusieurs autres termes appelés hyponymes. Synon. hyperonyme. Animal est superordonné à chien, chat, âne, etc. (Ling. 1972). d) Superpétrolier, super-pétrolier (d'après supertanker, infra rem. 2 g), subst. masc. Pétrolier de très grande capacité (au-delà de 100 000 tonnes). La fermeture du canal de Suez, l'apparition d'un important trafic pétrolier sur la route du Cap ont entraîné la multiplication des super-pétroliers (Valeurs actuelles, 20 mars 1972, p. 35, col. 3). e) Superproduction, super-production, subst. fém. Film ou spectacle réalisé à grands frais. Le Docteur Jivago est atteint au plus haut point de ce « babélisme » si néfaste aux super-productions internationales (Le Monde, 17 mai 1966, p. 14). f) Superstar, super-star, subst. fém. Vedette du spectacle. Pour la première fois (...), la super-star [Liz Taylor] prouve qu'elle peut être aussi une véritable actrice (L'Express, 27 juin 1966, p. 61, col. 1). P. ext. Personnalité très célèbre. Ralph Nader, le célèbre avocat américain, superstar (L'Express, 9 oct. 1972, p. 89, col. 2). g) Supertanker, super-tanker, subst. masc. Pétrolier de très grande capacité (au-delà de 100 000 tonnes). Le sous-équipement portuaire freine (...) la construction de super-tankers (L'Express, 10 mai 1965, p. 66, col. 3). 2. Préf. concurrents. a) Hyper-. V. p. ex. hypermarché (s.v. hyper- B 4 c) et supermarché. b) Supra-. V. p. ex. ) Suprafluidité (s.v. supra-) et superfluidité (supra I A 1 b). ) Suprahumain (s.v. supra-) et superhumain, -aine, adj., moins usuel, de même sens. Pesloüan dit de Péguy: Il voudrait avec Pascal que les « bonnes choses » fussent nommées « basses, communes, familières »; elles sont toutes humaines, et s'il en est de divines, il n'en est pas de superhumaines (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1910, p. 68). ) Supranational et supernational, -ale, -aux, adj., vieilli, de même sens. L'institution d'un tribunal supernational et les conventions récemment adoptées par des peuples en conflit (BENDA, Trahis. clercs, 1927, p. 224). ) Supranormal et supernormal, -ale, -aux, adj., moins usuel, de même sens. Une sorte de flair supernormal, en dehors des facultés dont il est question ici (WARCOLLIER, Télépathie, 1921, p. 340). ) Suprastructure (s.v. supra-) et superstructure.
Vitalité. Super- a d'abord été un élém. formant en lat. marquant essentiellement une position « au-dessus » ou « par-dessus » et il entre à ce titre dans de nombreux mots du vocab. cour. issus du lat., v. p. ex. supercherie, superfétation, superficie, superficiel, superflu, superlatif, supernaturel, superposer, superstitieux et aussi: Superséder, verbe trans. indir. Synon. vx de surseoir (d'apr. Ac. 1798-1878). On rencontre aussi cet élém. dans: a) Superessif (-essif, du lat. esse « être » + -if), subst. masc., ling. ,,Cas qui indique la présence sur une surface`` (MOUNIN 1974). b) Superstrat (sur le modèle de substrat), subst. masc., ling.,,Langue qui s'introduit largement sur l'aire d'une autre langue, mais sans s'y substituer, et qui peut disparaître finalement tout en laissant quelques traces`` (Ling. 1972). Mais super- avait déjà en lat. une valeur intensive, et c'est de ce préf. de renforcement qu'est tiré le fr. super-, qui s'est développé dès l'a. fr. La vitalité du préf. est devenue très forte sous l'infl. de l'angl. à partir du mil. du XXe s. et il demeure un des préf. les plus productifs (à tel point qu'il peut parfois être analysé comme un mot indépendant, v. super2 et 3) et partic. dans la lang. fam., surtout chez les jeunes, et de la public.; parmi des centaines d'ex. att., on retiendra, au hasard, les suiv.: Cette Certina-DS [une montre] est automatique, super-antichocs et super-étanche (L'Express, Public., 10 mars 1969, p. 112, col. 1). Il s'agit en fait d'un système super-simple et super-malin (Le Point, Public., 8 mai 1978, p. 181, col. 1). L'usage publicitaire lui a conféré abusivement une valeur qualitative que renforce l'empl. adj. et adv. fam. V. super3. Prononc.:[]. En syll. inaccentuée [-], voire, devant voy., [-]. Bbg. GUILBERT (L.), DUBOIS (J.). Form. du syst. préf. intensif en fr. mod. et contemp. Fr. mod. 1961, t. 29, pp. 98-100. — MARION (J.). Une Mode nouv. en ling. R. Philol. fr. 1929, t. 41, pp. 171-182. — PEYTARD 1975, pp. 642-654. — QUEM. DDL t. 3, 5, 7, 8, 12, 15, 17, 18, 20, 24, 26, 27, 28, 29, 31. — WIDDIG (W.). Archi-, ultra-, maxi- und andere Steigerungspräfixe im heutigen Frz. Genève, 1982, pp. 83-116.

super-
1 Premier élément du lat. super « au-dessus, sur » ( aussi Supra-, sus-), entrant dans la composition de nombreux mots sur le modèle des composés latins où super marque la position « au-dessus » ou « par-dessus », comme superficie (lat. superficies).
Voir ces mots à la nomenclature.
2 Préfixe de renforcement, marquant le plus haut degré ou la supériorité (par un emploi figuré du lat. super, déjà attesté dans certains composés du lat. de basse époque; cf. superlaudabilis, « souverainement louable » [Vulgate]) servant à la formation d'adjectifs ou de noms composés. aussi Hyper-, sur-.
1 (…) à quelques expressions près, super- apparaît comme un préfixe exclusivement publicitaire (…) il se montre (…) d'une étonnante vitalité (…) Dès le XVIIIe siècle, il a servi à créer des adjectifs de valeur superlative (super-fin est déjà dans Trévoux, édit. de 1704), avant de créer des substantifs de même valeur, comme nos modernes super-chocolats.
(…) Bien entendu, les journalistes ne pouvaient manquer d'utiliser un préfixe si prestigieux, et si commode (…) Super- est ainsi passé de la langue de la réclame à celle de la presse (…) Un champion cycliste domine-t-il nettement ses rivaux ? (…) il est sacré super-champion (…) Les difficultés financières des quinze dernières années ont amené toutes sortes de créations : super-budget, super-impôt (…) et surtout (le mot est nettement passé dans la langue de tous les jours, où il est assuré d'une belle carrière — hélas !), super-fiscalité (…) je relève, dans Le Figaro du 2 août 1949, le titre ronflant : les États-Unis fabriquent la super-bombe atomique (…)
M. Galliot, Essai sur la langue de la réclame contemporaine, p. 289-292.
REM. Utilisé sporadiquement avant 1925-1930 (les exemples antérieurs appartiennent à des domaines spécialisés), ce préfixe s'est surtout développé après 1945, sous l'infl. de l'anglais. « D'après Guilbert et Dubois (Formation du système préfixal intensif en français moderne et contemporain) le préfixe super- aurait été introduit massivement après 1914 avec le vocabulaire de l'aviation et celui du cinéma américain. La langue publicitaire lui confère abusivement une valeur qualitative alors qu'il marque à l'origine un dépassement quantitatif (ex. : superpétrolier, superfluidité, etc.). Super- demeure l'un des préfixes les plus productifs de nos jours » (J. Rey-Debove et G. Gagnon, Dict. des anglicismes).
1.1 (…) d'autres titres encore jeunes tiennent la vedette à tel point que beaucoup les considèrent déjà comme des « valeurs de père de famille ». Il en est ainsi du Super, pour lequel les demandes, en dépit des excès commis, restent abondantes, aucun produit de remplacement n'étant en vue.
Pierre Daninos, Snobissimo, « Du langage courant », p. 179.
Ce préfixe sert à former de très nombreux composés (adjectifs et noms) avec une valeur méliorative ou superlative. Son emploi s'est encore répandu dans le langage publicitaire et technique : super + nom désignant un modèle. Ex. : Super-frelon, type d'hélicoptère; Super-diamant, lanceur de satellites. — Dans tous les types d'emplois, on trouvera de nombreux exemples in P. Gilbert, Dict. des mots contemporains.
a Avec des noms de choses au sens de « extrême, supérieur » (choses abstraites) ou (choses concrètes) de « très grand, très organisé, etc. » (avec une valeur intensive). || Supercolonie de vacances (F Magazine, mars 1981, p. 16), super-cuisine (l'Express, 14 août 1972, p. 44), super-État (1929, in D. D. L.), superorganisation (le Point, 13 avr. 1981, p. 57), super-gadget (le Nouvel Obs., 6 avr. 1981, p. 67); super-port (l'Express, 11 sept. 1972, p. 52), superrecord (l'Express, 4 sept. 1972, p. 45), super-show (F Magazine, déc. 1981, p. 50), super-spectacle, super-tiercé (l'Express, 2 janv. 1967, p. 32), super-truc (au sens de « superproduction », 1950, in D. D. L.).
1.2 D'où il appert que se confiner dans la jouissante contemplation, ne point réaliser, serait la meilleure conduite et la plus sûre manière : le supergénie.
Saint-Pol Roux, les Reposoirs de la procession, p. 15 (1893), in D. D. L., II, 13.
1.3 (…) dans cette époque de relâchement des idées morales et de superexcitation de la sensibilité nerveuse (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 595.
1.4 (L'Otage) appartient à la série des super-films et n'est sauvé que par son excellence technique. Ainsi procède l'Amérique qui, face à quatre ou cinq films dits courants, où elle excelle, écrasant ses rivaux, produit un « grand » film pour des fins commerciales. Généralement ce « super » n'en a que l'étiquette.
J. Roque, in Cahiers du Sud, no 100 (1928), in D. D. L., II, 12.
2 (…) une qualité de méchanceté un peu plus active que l'ordinaire, une superméchanceté non neutralisable (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXVII, XXIV, p. 287.
3 J'adore les Grands Magasins. Chez mon père, ce n'est pas un vrai Grand Magasin. C'est une superchemiserie.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXIII, p. 293.
4 C'est moins parce qu'il adoucissait encore la blancheur laiteuse de sa peau qu'elle préférait le noir, mais parce que cette couleur rend plus frivoles les dessous — en leur conférant une certaine gravité — et Madame Lysiane avait besoin de cette super-frivolité.
Jean Genet, Querelle de Brest, p. 287.
5 (…) ç'aurait vraiment été la superguigne de laisser un sale petit aventurier mettre la patte sur le fric de la mère Julia (…)
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 61.
6 (…) M. Pinay avait la malchance de représenter au sein du gouvernement ceux qui ne pensent pas que le fin du fin est de nous brouiller avec l'Amérique, ni de tortiller l'Europe dans la cale de construction où elle est encore, ni de préparer le superparadoxe que serait un renversement des alliances.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 289.
7 (…) la supervirilité méditerranéenne durement éprouvée par la réputation masculine des Arabes (…)
Pierre Nora, les Français d'Algérie, p. 176 (1961).
(Choses concrètes, dans des contextes techniques). || Supercombustible (Sciences et Avenir, mars 1981, p. 67), superfusée (le Figaro, 19 nov. 1966), super-ordinateur (Sciences et Avenir, juil. 1981, p. 63).
8 Gif-(sur-Yvette) a développé également le système des super-terres. Moins coûteuses que le phytotron classique, elles sont entièrement automatisées : arrosage, lumière, nutrition, tout est préréglé. Les super-terres permettent de « débrouiller » les problèmes qui seront ensuite soumis aux contrôles plus précis des grandes salles conditionnées.
France de demain, no 4, 2-8 janv. 1967, p. 36-37.
b (Fam.). Avec un nom de personne (fonction, grade…), avec la valeur de « grand, suprême ». || « Un super-agent du K. G. B. » (le Nouvel Obs., 8 juin 1981, p. 4). || Super-crack (l'Express, 10 juil. 1972, p. 9), super-escroc (l'Express, 14 févr. 1981, p. 93), super-mec (le Nouvel Obs., 2 mars 1981, p. 66), un super-menteur (le Point, 24 avr. 1981, p. 99), superrévolutionnaire (1926, in D. D. L.), supertechnicien (Sciences et Avenir, mai 1975, p. 10).
9 Alors comme ça, dit Petit-Pouce à Pierrot, tu fais du plat à la fille du superpatron ?
R. Queneau, Pierrot mon ami, p. 66.
10 On a trop longtemps ignoré que le cœur, forcé de battre avec une activité supernormale par les exercices violens (violents) (…) finissait par contracter une irritation qui suffit pour altérer son tissu.
F. J. V. Broussais, in Encycl. progressive, p. 170 (1826), in D. D. L., II, 15.
c Avec des adjectifs, au sens de « très », « entièrement ».REM. Ces formations sont extrêmement fréquentes avec des adjectifs d'évaluation positive (à commencer par bon, cit. ci-dessous), notamment dans le langage des jeunes. Ex. : superchouette (F Magazine, déc. 1979, p. 86); superdoué, ée (l'Express, 7 juil. 1979, p. 28), super-élégant (l'Express, 2 janv. 1967, p. 45), supermarrant, ante, supermoderne (1930, in D. D. L.), super-sympa, etc. Mais cet emploi n'est pas le seul fréquent (super-inquiet, ète, le Nouvel Obs., 15 juin 1981, p. 51; ci-dessous cit. R. Ducharme, M. Chapsal).
11 Vous, les régulateurs des destinées de l'Europe : y pensez-vous ? Vous, défendre la cause de la civilisation chez des nations supercivilisées quand le temps n'est pas loin où vous étiez vous-mêmes une horde disciplinée par la terreur, et commandée par des sauvages (…) à peine musqués.
De Custine, la Russie en 1839, III, p. 377 (15 août 1839), in D. D. L., II, 7.
12 Le voisinage est superchic. Tu es à cent mètres de l'avenue du Bois.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXII, p. 227.
13 (…) ces favoris de la psychiatrie récente, à coup d'analyses superconscientes nous précipitent aux abîmes (…)
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 382 (1932).
14 Nos rares clients nous appellent plus jamais. Y a trop de chômage au Canada, on se sent superflus, superinutiles, superabandonnés.
Réjean Ducharme, l'Hiver de force, p. 120.
15 Des enfants (…) fauchés, arrogants, « superdébiles », « superfrickies », malades (…)
M. Chapsal, in l'Express, 18 déc. 1972, p. 131.
16 Tu trouves ça comment, toi ? Réponse : « Superbon. » Qu'en pensent les autres filles du groupe ? Elles trouvent toutes ça superbon. Il faut s'y faire.
F Magazine, mars 1981, p. 14.
17 Un roman anarchiste, libre et drôle en diable, si c'en est un. En tout cas, une façon superjoyeuse de se raconter en réactivant à tout moment la langue française.
R. Jean in le Nouvel Obs., 8 juin 1981, p. 72.
(Dans la langue publicitaire, avec la valeur de « qui a à l'extrême une propriété »). Crème superhydratante (F Magazine, juil.-août 1981, p. 19), supernourrissante (F Magazine, févr. 1981, p. 10).
(Dans la langue techno-scientifique). || « Les particules super-lourdes » (Sciences et Avenir, avr. 1981, p. 73). V. ci-dessous de nombreux comp. à l'ordre alphabétique.
Avec la même valeur que pour les noms de personnes : supercapitaliste (1931, in D. D. L.).
REM. Combiné avec un adj., super- a eu la même valeur qu'aujourd'hui supra-. Supernational, ale, aux (P. Guillard, 1910, in D. D. L.). Cet emploi est vieux.
d Avec des verbes dér. d'adjectifs ou de noms (ex. : superfinir, in G. L. L. F.) et leurs p. p. || « Ce papier pour ainsi dire supersensibilisé » (Année sc. et industr., 1867, p. 160 [1866]).
e Avec des adv. (langage parlé). || Il est supertard, on se tire ! || Il m'a répondu supergentiment. || Il est superbien habillé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Super- — Super …   Deutsch Wörterbuch

  • Super — Super …   Deutsch Wörterbuch

  • Super-8 — ist ein Schmalfilm Filmformat, das im Herbst 1964 von Kodak vorgestellt und im Mai 1965 eingeführt wurde. Hauptsächlich war dieses Filmformat für den privaten Bereich gedacht, um Familienfeste oder Urlaube in bewegten Bildern festzuhalten. In… …   Deutsch Wikipedia

  • Súper 8 — Saltar a navegación, búsqueda Para el álbum de Los Planetas, véase Super 8 (álbum). Bobina de película súper 8 Súper 8 es un formato de película cinematográfica que utiliza un paso de 8 mm. Se trata de una evolución del formato …   Wikipedia Español

  • Super 12 — Super 14 Super 14 Organisateur(s) European Rugby Cup Périodicité Annuelle …   Wikipédia en Français

  • Super 14 — Organisateur(s) European Rugby Cup Périodicité Annuelle …   Wikipédia en Français

  • Super 6 — Super 14 Super 14 Organisateur(s) European Rugby Cup Périodicité Annuelle …   Wikipédia en Français

  • Super-14 — Sport Rugby Union Gegründet 1996 Mannschaften 14 …   Deutsch Wikipedia

  • Super 12 — Super 14 Sport Rugby Union Gegründet 1996 Mannschaften 14 …   Deutsch Wikipedia

  • Super 14 — Sport Rugby Union Gegründet 1996 Mannschaften 14 …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”